Plus de détails
Le service diététique
(9h-12h / 14h-18h) :
03 28 42 85 93

Le service admin
(9h-12h / 13h-18h) :
03 28 42 83 09
Alsaperf, un numéro unique !

Depuis début mai, toutes nos agences sont joignables sur un seul et unique numéro. Contactez-nous au 09 70 80 82 84 !

 

Suivi nutritionnel des patients

Dispositif de nutrivigilance : les mesures de l’ANSES

Décembre 2010

En décembre 2010, l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail, anciennement AFSSA et AFSSET ayant fusionnés) a lancé un dispositif de nutrivigilance. Celui-ci concerne les nouveaux aliments, les aliments enrichis, les compléments alimentaires, les denrées destinées à une alimentation particulière ainsi que les nouveaux aliments.

Ce dispositif a pour but de déceler les éventuels effets indésirables liés à leur consommation et de lancer les expertises ciblées ceci dans le but d’assurer une meilleure protection aux consommateurs.

Une phase pilote a été lancée en 2009 sur les compléments alimentaires.

Le dispositif de nutrivigilance comprend une analyse des aliments concernés par un comité technique, des discussions avec les industriels et les autorités de tutelles afin d’identifier des situations à risque. En cas de non-conformité, l’aliment subira une expertise collective et d’un avis validé rendu public.

Des échanges avec le Canada et les Etats Unis qui ont des systèmes équivalents ont lieu.

L’ANSES recommande que les profils chimiques, la composition des extraits et leur toxicité soient étudiés le plus rapidement possible par les fabricants.

Le dispositif permet de porter à la connaissance des pouvoirs publics, des fabricants et des consommateurs les effets indésirables de ces aliments mis sur le marché.